Sa démarche évite les matériaux artistiques courants, utilisant tout ce qui se présente, de la fourrure de lapin aux excréments humains (Merde d'Artiste, 1961), en passant par toute sorte de matériaux, de manière à « découvrir les sources mythologiques et comprendre les valeurs authentiques et universelles. En 1961, il signe des corps vivants à la Galerie La Tartaruga de Rome, comme s'il s'agissait d'œuvres d'art, appelés ensuite Sculptures vivantes, en émettant des certificats d’authenticité, qu'il délivre notamment à Umberto Eco, Marcel Broodthaers et Mario Schifano. Manzoni est plus particulièrement connu pour une série d'œuvres mettant en question la nature de l'objet d'art, préfigurant en cela l'art conceptuel. La dernière modification de cette page a été faite le 30 octobre 2020 à 12:08. Sa démarche évite les matériaux artistiques courants, utilisant tout ce qui se présente, de la fourrure de lapin aux excréments humains (Merde d'Artiste, 1961), en passant par toute sorte de matériaux, de manière à « découvrir les sources mythologiques et comprendre les valeurs authentiques et universelles ». De même, en 1959, il entre en contact avec le Groupe NUL d'Amsterdam et le Groupe ZERO de Düsseldorf et, tout en continuant ses recherches sur les Achromes, il commence à créer des objets conceptuels comme les Lignes[3] (Linee) sur des bandes de papier qui peuvent atteindre 7200 m de long, avant d'être enroulées dans un tube. modifier - modifier le code - modifier Wikidata. Pour élaborer cette œuvre en mai 1961, l’artiste plasticien Piero Manzoni s’est inspiré des Ready-made de Marcel Duchamp élaborés dès 1913 qui remettaient en cause l’exercice même de l’art et déclarant : « Peut-on faire des œuvres qui ne soient pas “d’art” ? A label on each can, printed in Italian, English, French and German, identified the contents as '"Artist's Shit", contents 30gr net freshly preserved, produced and tinned in May 1961.' Eh bien c’est là tout le nœud du problème… Je suis personnellement hermétique à cette forme d’art qui se veut révolutionnaire! Piero Manzoni, né le 13 juillet 1933 à Soncino (province de Crémone), et mort à Milan le 6 février 1963, est un plasticien italien, pionnier de l'Arte Povera et de l'art conceptuel. Toujours en 1960, il réalise une Sculpture dans l'espace (Scultura nello spazio) constituée d'une sphère pneumatique de 80 cm de diamètre maintenue en suspension par un jet d'eau. https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Piero_Manzoni&oldid=176053490, Article contenant un appel à traduction en italien, Article contenant un appel à traduction en anglais, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Page pointant vers des bases relatives aux beaux-arts, Portail:Biographie/Articles liés/Peinture, Portail:Biographie/Articles liés/Photographie, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Piero Manzoni, Artista, film, réalisé par A. Bettinetti, video full HD, 2013, 52 min. En 1959, il abandonne le Groupe Nucleaire (Gruppo Nucleare) et se rapproche d'Agostino Bonalumi et Enrico Castellani. Each was numbered on the lid 001 to 090. Ces derniers sont des toiles et autres surfaces recouvertes de plâtre ou kaolin sur des panneaux de tissus, feutre, coton, peluche ou autres matériaux. En 1961, il installe également au Herning Kunstmuseum (en) au Danemark le Socle du monde, hommage à Galilée[9] (Base del mondo) un cube d'acier corten retourné à l'envers sur le sol comme s'il supportait le globe terrestre. Avec des piédestaux nommés Socles magiques (Basi magiche) il transforme en œuvre d'art tous ceux qui montent dessus. En 1959, il abandonne le Groupe Nucleaire[2] (Gruppo Nucleare) et se rapproche d'Agostino Bonalumi et Enrico Castellani. En 1958, il met au point les Tables de vérification et les Achromes.
2020 piero manzoni artista